vendredi 16 janvier 2015

103. De toute façon, vous n'aimez pas nos enfants parce que vous n'arrivez pas à en avoir !

Mais non, ce n'est pas tout à fait ça...

En réalité :
- soit, on vous donne l'impression de ne pas aimer vos enfants simplement parce qu'on ne veut pas paraître trop collants, trop imposants, trop sangsues, trop bisouilleurs, trop envahissants...

- soit, effectivement, on n'aime pas vos enfants, mais cela n'a rien à voir avec le fait qu'on ne puisse pas en avoir... (à méditer)


4 commentaires:

  1. Félicitations pour ce blog et le livre!! Il permet de mieux "comprendre" (si c'est possible) dans quel état d'esprit on peut être lorsqu'on (sur)vit avec cette douleur intense d'absence d'enfant. J'ai eu jusqu'ici la grande chance d'avoir un fils. Lorsqu'on est dans mon cas, que peut-on vous dire? Ce blog fait la liste de toutes les atrocité/débilités qu'on peut entendre. Mais quels sont les mots pour vous réconforter? Quelles sont les phrases qu'on peut vous dire et qui montrent notre compassion et compréhension? Je sais que je n'ai pas le pouvoir de vous donner un bébé, je ne saurais jamais combler l'absence mais que puis-je faire pour aider mes amies et connaissances? Qu'attendez-vous de nous? (Le ton de ma demande est malheureusement absent via internet mais l'empathie est bien là. Je ne trouve pas mes mots pour mes copines, je suis déjà étiquetée car j'ai la chance d'en avoir un. Je suis sans voix. Pouvez-vous m'aider?) Merci et bon courage à toutes et tous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au delà des mots, il y a surtout l'écoute. C'est souvent cela que les infertiles attendent de leur entourage. Une oreille attentive, qui ne juge pas et qui ne rejette pas non plus. Une maladresse, cela arrive à tout le monde. Hélas, le plus souvent, nous sommes confrontés au rejet et à l'incompréhension. Pour aider au mieux vos amies ou/et connaissances, soyez présente, soyez attentive, soyez une amie, tout simplement. Peu de mots comblent cette absence, mais se sentir épaulée, soutenue et comprise nous aide à surmonter cette épreuve au mieux. J'espère vous avoir éclairée un peu.
      Merci pour ce message dans lequel nous ressentons bien que vous êtes une personne pleine d'empathie, car effectuer cette démarche est déjà une magnifique preuve d'amitié.

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse. On a toujours envie de soulager les peines et solutionner les problèmes.. Je me sens coupable d'avoir un fils quand je leur parle. Merci pour cet éclaircissement et tous les témoignages du blog. Je vous embrasse toutes!

      Supprimer
    3. Vous n'avez aucune culpabilité à avoir... vous n'êtes pas responsable des échecs de vos amies. Mais vous avez la chance de pouvoir les accompagner au mieux pour atteindre leur victoire.
      Nous vous embrassons aussi, et merci de nous lire <3

      Supprimer