mardi 24 février 2015

106. Mais… tu sais que la FIV, c'est un viol : un viol d'ovule !

Quand j'ai lu ceci, la première image qui m'est venue à l'esprit est celle de mon pied en train d'enfiler une chaussette… Et là, un immense chagrin m'a envahit : mais oui, tous les matins, mes pieds violent mes chaussettes ! (à moins que mes chaussettes soient consentantes, mais ne parlant pas le « chaussettais », je n'ai pas pu en avoir la confirmation)

Donc, si la FIV est un viol d'ovule… alors :
- mettre du bois dans l'âtre est un viol de cheminée.
- insérer un cd est un viol de lecteur.
- utiliser un coton tige est un viol d'oreille.
- se curer le nez est un viol de narine ! (euh… n'allez pas croire que je fais ça hein !)

Pauvres ovules, qui ne pourront jamais porter plainte contre ces vilains biologistes qui, s'ils me lisent, seront ravis de savoir qu'ils ne sont que des pervers refoulés.


1 commentaire:

  1. Je suis toujours et encore étonnée par toutes ces réflexions.....et que dire de ces gens qui utilisent toujours les mots à bon escient....Cela ne m' étonnerais pas que ton utérus ait pris en otage un futur bébé !

    RépondreSupprimer