mercredi 29 avril 2015

114. Qui sait, peut-être que ton beau-frère va mourir d'un accident et que tu auras la garde de ses enfants…

Oh, oui, oui, ouiii ! Ça tomberait vraiment bien, car je ne peux pas trop me le voir, donc ça ne serait pas une grande perte, de toute façon ! Et puis, s'il mourrait d'un accident, on ferait une pierre deux coups :
1/ on débarrasse la planète de sa présence totalement inutile.
2/ on fait de moi une tata devenue une maman comblée, mais qui espère quand même que ses gosses ne seront pas aussi nuisibles que leur feu père !

Après tout, ne dit-on pas que le malheur des uns fait le bonheur des autres ?

Je vais donc poursuivre ma vie en espérant que mon bof beauf se fasse sauvagement écrasé par un bus, ou plutôt un convoi exceptionnel, y a moins de chances qu'il s'en sorte ! (Par contre, pour en avoir la garde, il faudra que je me débarrasse aussi de sa femme, du coup)


Ou sinon, qui sait, peut-être que c'est toi qui va mourir d'un accident et que je pourrais avoir la garde de tes enfants...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire