dimanche 10 novembre 2013

21. Tu ne pourrais pas te réjouir pour les autres ?

Un ventre qui s’arrondit au fil des mois, quoi de plus beau et de plus merveilleux ?
Cela promet de beaux sourires d’enfants, de jolis dessins fait de bâtons et de ronds difformes, des courses poursuites endiablées après sa progéniture pour tenter de lui enfiler son pull, des câlins à profusion, des cododos à outrance, des bisous esquimaux et des bisous feux, des clins d’œil malins signes d’une complicité entre lui et eux…
Cela promet plein de choses… pour celles qui ont la chance d’y parvenir.

Mais l’infertile ne vit pas avec ces promesses.
L’infertile vit chaque jour dans le doute, l’espoir, l’incertitude.
L’infertile vit son désir à travers les autres, sans jamais être certaine de le vivre à son tour.

L’infertile est contente pour les autres, au début.

Puis l’infertile, fatiguée d’attendre encore et toujours, prend sur elle lorsqu’elle se rend à la maternité, n’ose pas toucher cet enfant d’une autre et retient ses larmes devant tant de bonheur.

Oui, elle pourrait évidemment se réjouir, si elle était certaine que son tour approchait.
En revanche, il arrivera forcément à un moment donné lors de l’annonce de trop, que même la plus altruiste des personnes, lasse de son interminable combat, ferme ses yeux et ne trouve plus la force de sourire.
Ce n’est pas qu’elle ne vous aime pas, c’est juste qu’elle aimerait être vous ou cette autre, juste une fois au moins.


20 commentaires:

  1. juste une fois.... oh que oui on s'en contenterait, et mieux que s'en contenter, on serait les plus heureux du monde... Juste une fois ... pour tout le restant de notre vie...

    RépondreSupprimer
  2. "Et toi... tu pourrais pas compatir / imaginer / te mettre à la place de ... pour les autres" Un jour je sens que je vais la sortir celle là. (Et ouf, je viens de lire que je ne suis pas la seule à être incapable de tenir un nourrisson dans les bras, yes ! suis normale !). Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, tu es on ne peut plus normale :D
      Bises

      Supprimer
  3. Je ne vais même plus à la maternité !! c trop difficile !!
    et effectivement si les "fertiles" pouvaient juste une fois se mettre à notre place, imaginer comme ça fait mal tous ces mois échecs après échecs !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains essayent.... mais ils sont hélas bien peu nombreux :(

      Supprimer
  4. Je ne vais plus voir les bébés des autres à la maternité , j'attends le retour à la maison et quelques semaines. C'est trop difficile.
    Si "elles" pouvaient essayer de se mettre à notre place aussi pour une fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste une fois ? Elles oublieraient aussitôt...

      Supprimer
  5. Idem. Moi je n'arrive même plus à féliciter la personne lorsque j'apprends la grossesse... On passe pour qqu de pas sympa, de froid mais bon s'ils savaient et comprenaient que chaque annonce fait une pic au coeur et te rappelle à chaque fois que ben toi tu n'a pas encore connu ce bonheur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis dans le même cas que toi je n y arrive plus

      Supprimer
    2. A force de ma barricader, j'ai donné une image de moi d'une personne extrêmement froide et aigrie... :/

      Supprimer
    3. Idem ici, trop dur, impossible de regarder un ventre rond ou un bébé... et oui, ça donne une mauvaise image de nous-même mais à la limite, je m'en fous...

      Supprimer
  6. Oui c'est super dur... Surtout quand on se rend compte que nous aussi, si cela n'avait pas foiré, on aurait un ptit bout à la même date... ou que la personne en question a réussi à faire 2 enfants coup sur coup, alors qu'on essaie en vain... Le must : une copine m'appelle alors que je suis à l'hosto (opération des trompes) et en profite pour m'annoncer qu'elle attend son numéro 2 ! (Celle-là, j'ai pas pu la voir enceinte, ni avec son bébé d'ailleurs...). Maintenant c'est moi qui suis enceinte et l'une de mes amies proches n'y arrive pas... Je sais qu'elle a besoin d'espace et de temps.

    RépondreSupprimer
  7. Oh que c'est vrai..... je n'arrive plus a etre contente pour les autres....Pour nous la Pma a fonctionné au bout de 2 ans, nous avons eu des jumeaux mais ils sont décédés car ils sont nés trés grand préma à 5 mois de grossesse.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment tu veux te réjouir pour les autres après ça ?
      ...
      <3

      Supprimer
  8. Ma mère vient de me la sortir aujourd'hui !!! Comme quoi je devrais être heureux pour ma sœur !!!! 3 enfants sachant que le 3ème n’était pas désiré par mon beau frère !!!!! Alors franchement non je ne suis pas heureux, elle est enceinte qu'es ce que ça peut me faire à nous qui espèrent un 2eme !!! Qu'on vient de nous annoncer obliger de passer par don d'ovule !!!!!! Non désolé suis pas content !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant de sa propre mère, ça doit être un véritable coup bas...
      Courage à ta chérie et toi, j'imagine combien la douleur est grande et le désarroi immense... <3

      Supprimer
  9. Lorsque j'ai commencé mon traitement fiv, la pharmacienne qui m'a servit mes picouses était enceinte, puis l'infirmière qui est venue tous les soirs me piquer était enceinte aussi (elle a même tenté un "désolé" en montrant son ventre le 1er jour) et quand j'ai eu l'annonce négative de la grossesse, mon amie que j'ai appelé à la rescousse a débarqué avec son nouveau né... la vie est tellement ironique, j'en ris (jaune bien sûr) !

    RépondreSupprimer
  10. Ma petite soeur vient de m'annoncer qu'elle est enceinte ( elle sait très bien ma situation, j'ai donc un peu mal pris le fait qu'elle en rajoute beaucoup avec " son petit coeur qui bat" " il bouge déjà beaucoup" , qu'elle m'étale son bonheur à la gueule, qu'elle ne fasse pas preuve d'un peu d'humilité) Mon cerveau a eu le bon ton d'enclenché le mode automatique pour les félicitations de convenance, mais dès le téléphone raccroché, j'ai pleuré de rage, j'avais envie de tout casser. Elle a arrêté sa pilule en juillet, elle est enceinte en octobre. Et moi toujours rien en 4 ans. Bref je l'ai vécu comme une injustice, j'ai l'impression d'être la pire peau de vache au monde, mais ça me rassure de vous lire et de voir que ma réaction n'est pas "bizarre". Merci pour ce blog en tout cas, ça me fait beaucoup de bien de vous lire :)

    RépondreSupprimer